SECFGAFP

Ce site est dédié au personnel scolaire qui offre directement ou indirectement des services de soutien à l'élève, jeune et adulte.

Responsable du projet

 

Karine Jacques

430, boul. Arthur-Sauvé
Saint-Eustache (Québec)
J7R 6V6
 
SEC@CarrefourFGAFP.ca


Soumettre une ressource

 

Vous avez une ressource à nous suggérer? Merci de nous aider à promouvoir la concertation et à initier une démarche dynamique de partage de ressources et d'échange de pratiques et d'expertise entre les différentes ressources enseignantes et professionnelles des centres.

SEC@CarrefourFGAFP.ca

 
 
Un centre : un milieu de vie
5101
post-template-default,single,single-post,postid-5101,single-format-standard,stockholm-core-1.2.2,select-theme-ver-5.3,ajax_fade,page_not_loaded,side_area_slide_with_content,wpb-js-composer js-comp-ver-6.3.0,vc_responsive
Title Image

Un centre : un milieu de vie

Par Julie Proteau, technicienne en loisirs au CEA du Saint-Maurice

Un centre : un milieu de vie

Depuis 2003, Julie Proteau accueille, intervient, soutient et accompagne les élèves du Centre d’éducation des adultes du Saint-Maurice afin d’aider à développer un milieu de vie motivant et invitant. Chaque matin, via la radio étudiante et le système d’interphones dans les classes, Julie souhaite aux élèves une belle journée et annonce les activités à venir, les réunions du jour et improvise des concours pour mobiliser les troupes. Nul doute, le service d’une technicienne en loisirs est essentiel pour favoriser la persévérance scolaire. Par son implication dans l’ensemble des comités qui touche au bien-être des élèves, elle amène les adultes à se responsabiliser, à se connaitre davantage et à vivre des réussites tout aussi importantes que celles relatives au volet scolaire.

Un milieu de vie

Au Centre d’éducation des adultes du Saint-Maurice, l’équipe-centre est consciente que, pour que les élèves demeurent motivés à venir à l’école, il faut que le milieu soit stimulant et que des liens soient créés avec les élèves. C’est pourquoi le personnel est invité à participer aux activités organisées par Julie. Que ce soit du patinage intérieur, une sortie de randonnée pédestre ou pour animer une activité de bricolage, chaque membre du personnel est appelé à nourrir le lien. Le but est que les élèves sentent qu’ils font partie de la grande famille du CÉA. C’est d’ailleurs ce que les élèves disent eux-mêmes! Et au final, les membres du personnel qui participent aux activités en tirent autant de bénéfices que les élèves. Le dernier projet mis en place en témoigne. Le service de la vie étudiante a mis sur pied un café ambulant et toute une équipe d’enseignants, secrétaire, TES a répondu à l’appel. Un horaire a été établi, et chaque matin, en équipe de deux, le personnel circule dans les corridors pour offrir café et chocolat chaud gratuitement. En ces temps difficiles de pandémie, un peu de chaleur humaine et de réconfort sont fort appréciés.

 

D’ailleurs, comme les activités sociales sont de plus en plus restreintes, Julie doit se réinventer et penser autrement l’organisation d’activités. Selon elle, il faut se tourner vers le bien-être de l’élève, lui donner du répit et lui offrir un moment de détente. Le Salon des artistes mis en place par le conseil étudiant permet à Julie d’organiser des activités reliées à l’art visuel. Des personnes ressources sont engagées et viennent donner différents ateliers :  dessins Manga, personnages fantastiques, peinture sur bois, etc. Ce sont toutes des occasions offertes pour se divertir, créer des liens, et « sortir de la matière ». Même chose du côté du Salon de lecture, un autre projet d’élèves, qui permet aux jeunes adultes de venir bouquiner sur les heures de classe avec approbation préalable de l’enseignant. C’est un moment très apprécié, puisque l’élève se retrouve dans un environnement confortable et propice à la lecture.

Julie accompagnée de Manon, conseillère en orientation, servant le café à Béatriz, élève en FBD
Des élèves profitent d’un moment de détente au Salon des artistes.
L'accueil
Christopher, membre du comité d’accueil et de parrainage des nouveaux élèves et anime une rencontre de parrainage.
Laurie et Benoît du comité Décors et publicité préparent le foyer étudiant pour l’Halloween.

Tout ce qui peut être fait pour qu’un élève se sente le bienvenu à l’école peut faire une différence entre son succès et l’échec. Que l’élève sache qu’il est à la bonne place pour l’aider à réussir est primordial. Que ce soit un simple système de prêt de parapluie, du covoiturage ou des tirages pour les élèves présents le vendredi à la dernière période, le souhait est que l’adulte se sente considéré et épaulé dans sa démarche. Peu importe les raisons qui ont poussé l’élève à quitter l’école, puis à s’inscrire en FGA, celui-ci doit se sentir en confiance et savoir que le centre lui offre plusieurs occasions de s’épanouir.

 

C’est pourquoi Julie a mis en place plusieurs comités qui permettent à la clientèle d’ y trouver son compte. Le comité Décors et publicité s’adresse aux élèves qui performent dans les arts ou qui aiment créer un bel environnement stimulant. Le comité d’accueil et de parrainage des nouveaux élèves répond aux besoins de ceux qui veulent créer des liens et partager des expériences. La radio étudiante, l’escouade environnementale, le comité du bal des finissants, l’équipe du journal étudiant, sont tous des portes d’entrée à l’épanouissement de nos élèves, mais aussi des possibilités qui, jusqu’à présent, n’étaient pas envisageables pour certains jeunes adultes. Il faut stimuler le désir de s’impliquer chez le jeune en multipliant les occasions d’activités afin qu’il puisse expérimenter ce qu’il aime ou n’aime pas, apprendre à connaître ses forces et faire en sorte qu’il vive des expériences positives. « C’est ça mon travail! Impliquer l’élève de quelque manière que ce soit afin qu’il vive des réussites qui vont stimuler son estime. »

La vie scolaire

Parmi toutes les activités, certaines sont des incontournables. Des ateliers sont organisés dans le cadre de la Semaine de prévention des dépendances. Les Journées de la persévérance scolaire sont aussi prétexte à organiser des conférences, tirages, etc. Pendant la semaine de l’Halloween, de Noël, à la St-Valentin, le conseil étudiant, supervisé par la technicienne en loisirs, organise, sollicite et encourage les élèves à participer à une panoplie d’activités. Épluchette de la rentrée, dîner Hot-Dog, déjeuner de la nouvelle année, activités sportives, sorties culturelles, campagne du panier de Noël, 4 à 7, permettent tisser des liens et créer un sentiment d’appartenance, ce qui est tellement utile pour le développement des compétences, l’épanouissement personnel et l’estime de soi.

Des élèves et des membres du personnel préparent l’épluchette de la rentrée.
Le pound fitness, entrainement avec des Ripsticks sur une musique entrainante est l’une des activités favorites au centre
La valorisation

Une grande partie de son travail consiste à valoriser le travail des élèves. Nous misons beaucoup sur l’importance de ce qu’ils sont en train de réaliser. « Quand ils terminent leur parcours chez nous, nous assistons à une véritable cascade d’émotions! Nous sommes chanceux de vivre ça avec eux ! Cela devient des moments riches en émotions ».

 

En effet, toute une marche à suivre est mise en place pour valoriser le parcours de l’élève au centre. D’abord, on l’invite à prendre une photo de finissant, avec la toge, le mortier et un certificat. Cette photo lui est envoyée par courriel tout à fait gratuitement. Cette photo, le centre l’utilise aussi pour faire une mosaïque des finissants, orner les murs de l’école et pour l’album des finissants remis au bal de fin d’année.

Cette photo est également publiée dans le journal étudiant et sur la page Facebook du CÉA. « C’est là que ça explose ! Les commentaires du personnel, des autres élèves ainsi que ceux de l’entourage du jeune servent de moteur et de motivation pour les autres élèves, c’est de toute beauté !» Finalement, lors de sa dernière journée, on invite l’élève à apposer une plaquette souvenir à son nom sur la murale des finissants. « La fierté qui se voit dans certains regards est très gratifiante, et ce, pour toutes les personnes impliquées. »

 

Julie, comme plusieurs autres techniciennes ou techniciens en loisirs dans les centres d’éducation des adultes, vient appuyer tout le travail des enseignants pour soutenir la motivation scolaire. Si l’élève s’investit dans sa réussite scolaire en plus de s’impliquer dans la vie étudiante, cela facilite son intégration sociale et professionnelle en plus de contribuer à former un citoyen de demain.